Un investisseur pour la marque #AngersMusique

Un investisseur pour la marque #AngersMusique

Un investisseur pour la marque #AngersMusique

4459702_7_9b30_stephen-hearn-a-la-gaite-lyrique-en-juillet_33458dd6bdf7bf7de43c52b5170fb566

23 décembre 2016 à Angers
Le 23 décembre prochain, l’agence YLLW recevra à Angers la visite de Steven Hearn.
Entrepreneur culturel reconnu, à la tête du groupe Scintillo et délégué général à la Culture du groupe SOS, il est également l’auteur du rapport Hearn sur l’entrepreneuriat culturel, remis aux ministres de l’économie et de la culture en 2014.

Objet de la visite : confirmer l’installation d’une plateforme d’accélération
Après Paris, Bruxelles, Lyon et Toulouse, Steven Hearn et Emilie Lecourtois (SMart) étudient la possibilité d’installer à Angers, une Plateforme d’Accélération de Projets Culturels (PAPC). Concrètement c’est quoi ? Une maison commune, un lieu physique proche du cœur de ville au sein duquel se croisent les artistes, les entrepreneurs et le public dans le but d’accélérer la maturation des projets culturels. Doté de moyens financiers, humains et matériels ces plateformes sont des outils de développement pour les filières culturelles locales.

La marque #AngersMusique au coeur du sujet
Évoquée dans le document 2020AngersMusique en 2014, présentée au public en janvier 2015, la marque #AngersMusique est au cœur de la réflexion de cette plateforme qui reste tournée vers l’ensemble du secteur culturel. Soutien à l’installation de festivals, étude de projets de création de club, support et innovation pour les artistes, développement de think tank, agrégation de compétences et animation de la filière sont autant d’exemples de ce que la plateforme pourrait offrir comme support à l’économie culturelle locale.

Pour et par la filière
L’intérêt que porte Steven Hearn pour le secteur culturel angevin doit agir comme un révélateur de son potentiel. Si ce projet voit le jour, ce doit être pour la filière et par la filière réunie sous une seule bannière. Que le dénominateur commun soit la musique n’est pas un frein à parler de culture au sens large. Que la proposition vienne de l’extérieure du territoire doit être pris comme une fierté c’est le début de la reconnaissance de ce que l’on sait ici : culturellement, Angers est riche.

Une rencontre publique
La journée du 23 décembre sera composée d’une série de rendez-vous pour appuyer factuellement l’étude d’implantation et sera suivie en fin de journée d’une rencontre publique dont les détails de lieu et d’heure seront communiqués ultérieurement. Cette rencontre est une page blanche : le début d’une concertation de territoire pour construire un projet commun et au service des entreprises, du public et avant tout des artistes.
Pour rester informé, vous pouvez suivre la page Facebook de l’agence YLLW qui fera état des prochaines informations de ce projet.

Germain Kpakou
Directeur de l’agence YLLW

Avancement du projet 10%

About the Author

Leave a Reply